Sur fond noir, une brache et une belle feuille aux couleurs automnales

Nature - Le P'tit Bois de Mont-sur-Marchienne

  • 09 Novembre 2020 > 30 Juin 2021

Mont-sur-Marchienne

Où: Rue du Mayeuri, rue Saint-Jacques, rue Napoléon Lejong

Le P’tit Bois de Mont-sur-Marchienne se compose de deux anciens ensembles : d’une part, le parc de l’ancien Château du Blanc Try (ou Château Soupart) et de l’autre, le remblai d’un ancien terril qui se situait rue Saint-Jacques.

Le Château du Blanc Try était un château industriel, propriété à l’origine des Charbonnages de la Réunion. Il fut érigé vers 1850 pour y héberger les directeurs de la société charbonnière.

Il se situait au bout de l’actuelle rue Napoléon Lejong. Il se composait de 26 pièces, et s’élevait dans une propriété de plus de trois hectares. En même temps furent érigés les bureaux du charbonnage ainsi qu’une rangée de maisons ouvrières, toujours existantes aujourd’hui (rue Napoléon Lejong).

Le premier occupant fut Adolphe Dulait, directeur des Charbonnages de la Réunion et Président de l'Association Charbonnière. Il fut également bourgmestre de Mont-sur-Marchienne entre 1856 et 1873. Son neveu Julien Dulait fréquenta également le château ; en 1889, Julien fondera une société qui donnera naissance aux ACEC.

En 1888, Alfred Soupart, directeur des Charbonnages du Mambourg, s'installe au château ; son nom reste toujours aujourd’hui lié au domaine.

Au début des années 1930, le château est la propriété de Léon Dewandre, directeur de la société commerciale « L’Abeille » de Charleroi.

"..."

Grâce au travail des Amis du P'tit Bois qui se continue au quotidien, le P'tit Bois est devenu un véritable poumon vert en pleine ville, lieu agréable de promenade et de détente à quelques minutes du centre de Charleroi. La faune et la flore y sont riches. En quelques endroits, la vue qui s’offre sur le centre de Charleroi et la zone industrielle de Marchienne/Marcinelle offre des aspects peu commun, aux accents champêtres. (Cfr Charleroi-découverte)