A l'intérieur du Bis du Luc, une salle sur 2 étages. Des enfants et un prof. écoutant, regardant. Un mur aux briques rouges et de hautes fenêtres étroites. Un mur sur lequel un énorme poster grandeur nature représentant des mineurs du début du siècle, en

Visitez Bois-du-Luc

  • 20 Février 2018 > 30 Juin 2018

Houdeng-Aimeries

Où: Bois du Luc - rue Saint-Patrice, 2b

Le Musée de la Mine et du Développement Durable déploie ses activités autour du patrimoine, de l’histoire minière et de l’écologie. C'est un site minier authentique à explorer qui est classé Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site de Bois-du-Luc recouvre l’ensemble des réalisations techniques et sociales de l’une des plus anciennes houillères de Wallonie : la Société des Charbonnages du Bois-du-Luc. Une Société qui se démarque du paysage industriel par sa longue histoire (1685-1973), mais aussi par ce qu’elle nous a laissé comme legs ici même au Bois-du-Luc, là où a été conçu à l’aube de la Révolution industrielle un modèle complet de village industriel: le all-inclusive charbonnier.

C’est en 1846 que la Société des Charbonnages du Bois-du-Luc ouvre la Fosse Saint-Emmanuel. C’est là que vous découvrirez les rouages du fonctionnement d’un charbonnage, les mutations technologiques, les dangers qui guettent le mineur, les conditions de travail des hommes, des femmes et des enfants. Bois-du-Luc est aussi le récit des travailleurs issus d’horizons proches et lointains qui se relate en ces lieux uniques. Des travailleurs belges, italiens, maghrébins, turcs, grecs, espagnols, polonais, etc., qui forment une communauté, celle des « Gueules noires ». Dans le prolongement de la fosse, les bureaux et ateliers de production complètent le charbonnage dans un modèle de gestion autosuffisant. Halte sous les portes à guillotines, redoutables donjons bâtis à la suite d’une importante grève, qui trouble, en cette fin du 19e siècle, la « tranquille cité du Bois-du-Luc ».

Ainsi, de la cité naît un village, où les ouvriers se logent (cité), se nourrissent (épicerie, boucherie), se soignent (hospice, hôpital), se délassent (salle des fêtes, kiosque, arsenal de loisirs), s’éduquent (écoles, bibliothèque) et prient (église sainte Barbe) dans un microcosme que vous pourrez explorer encore aujourd’hui. Un site patrimonial exceptionnel, qui vous permet de palper concrètement ce que recouvre l’idée du paternalisme.

064/28.20.00