Un groupe de musique rock. Ils sont quatre sur un terrain verduré, tous dans un costume différent. Un golfeur, un dandy, un chevalier, un marié en redingote qui tient un dogue allemand blanc et noir

Festival Rock & Chill - 6e édition

  • 09 Décembre 2017 18:00

Soignies

Où: Centre Culturel de Soignies - Place Van Zeeland, 31

Le principe reste le même, la découverte d’artistes confirmés ou en devenir de la scène belge face à un public toujours plus enthousiaste.

Pour les concerts…

RETURN FROM HELSINKI

Bercé par l'hiver et le rythme de la vie, Return From Helsinki, groupe montois, est un voyage où différentes influences s'entremêlent, comme un goût de rage et d'espoir, dans un espace sonore...

RECORDERS

L'écriture de l'album a commencé dès la finition du premier opus "Above The Tide" et sortira par ailleurs un peu plus d'un an seulement après la sortie de ce dernier. Toujours proche de la nature et des paysages sauvages, le groupe a pris le temps de partir en retraite en Suède et dans les Alpes pour s'inspirer et y écrire une partie des titres que nous retrouveront sur "Coast to Coast".

La voix du chanteur Gordon Delacroix pourra surprendre par sa maturité, atteignant à présent des profondeurs inexplorées auparavant qui offrent une prenante mélancolie. L'équipe se complète par Flo Donnet (basse), Alex Meeus (guitare) et depuis l'été passé l'éclectique percussionniste Michael-John Joosen ainsi que le pianiste Ben Broux. Bâtissant sur ces nouveaux horizons, le groupe a invité sur l'album le groupe Talisco ou encore la chorale Moi Kochani pour enrichir leur paysage vocal. En ce qui concerne l'univers graphique, le groupe travaille depuis peu avec la star montante de la photographie belge, Lara Gasparotto. Son œil et son approche de la photographie se marient parfaitement à l'atmosphère volatile et captivante du groupe. Après plusieurs passages à Dour, aux Nuits Botanique, BSF, le concert solde-out au Bota l'an dernier, et bien d'autres, le groupe a présenté son nouvel album sur scène, leur nouveau set et leur deuxième album.

LES FATALS PICARDS

C’est en l’an 2000 que commence l’histoire des Fatals Picards. Ivan Callot, auteur-compositeur- fondateur du groupe fait la rencontre de Laurent Honel, guitariste et bientôt auteur-compositeur de son état.

Si les racines musicales de la formation sont à chercher du côté de presque nulle part, il n’en va pas de même des influences textuels : Pierre Desproges, Renaud, Les Nuls, Bobby Lapointe... autant de maîtres à décaler la pensée qui, malgré eux, se pencheront sur le berceau du groupe et lui insuffleront cet état d’esprit si particulier et toujours intact seize années après.

En 2007, après 4 albums vendus à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaire, quelques centaines de concerts, et une participation remarquée au concours de l’Eurovision - Ivan Callot décide de voler de ses propres ailes et laisse la formation aux mains de Laurent Honel, Jean-Marc Sauvagnargues, Paul Léger, et Yves Giraud - respectivement guitariste-bassiste, batteur-chanteur-homme à tout faire, chanteur- cascadeur. Le groupe qui, sans pour autant abandonner le second degré, souhaite s’orienter vers quelque chose de musicalement plus abouti et de textuellement parfois plus engagé, va poursuivre sa quête du concert parfait - c’est à dire sans taboulé ni loges glaciales - tout en continuant à sortir, avec une régularité qui confine à l’helvétisme le plus exacerbé, des albums jamais chroniqués par les Inrockuptibles mais qui semblent faire le bonheur de fans toujours plus nombreux.

Aujourd’hui, après seize années d’existence et plus 1300 concerts, les Fatals Picards mettent la touche finale à "Fatals Picards Country Club", leur huitième album studio, et s’apprêtent à continuer à faire ce qu’ils savent le mieux faire depuis leurs débuts : jouer à être Les Fatals Picards.

 THOMAS FRANK HOPPER

Thomas Frank Hopper est né à Bruges mais son parcours musical prend racine en Afrique, là où le compositeur a passé une grande partie de sa vie, voguant d’un pays à l’autre avec son père. C’est dans ce passé bercé autant par des rythmes africains que par des mélodies anglo-saxonnes, qu’il puise toute son inspiration.

Après plusieurs années sur scène avec son groupe “Cheeky Jack”, il décide de créer quelque chose de neuf qui le représente davantage en créant son propre projet solo.

Il enregistre un premier EP "No man's land" en 2015.

Searching light" premier album de T. F. Hopper produit par Marc Gilson et Olivier Peeters fin 2016.

Cet album nous ouvre les portes d’un univers énigmatique tantôt sombre, tantôt coloré, commun et exotique à la fois, un peu comme le sont nos vies.

 

Dès 18h00

PRIX : 25 € sur place

           20 € (adultes) / 17 € (Etudiants) en prévente

067/347.426