mur avec dessin de coquelicots et prisonnier

Tir de Marcinelle : un lieu symbolique de la résistance carolo

  • 23 Septembre 2022 09:00 > 18:00

Marcinelle

Où: Rue Jules Bordet, 6001 Marcinelle

"C’est ici que tombèrent, sous les balles nazies, le Major Servais, le Commandant Massart, le Lieutenant Evrard et une cinquantaine de héros, dont le nom nous est inconnu".
Réquisitionné par les Allemands pendant la Grande Guerre puis, de nouveau, lors de la Seconde Guerre mondiale lors de l’occupation de la Belgique, le stand de tir de Marcinelle a, alors, été le théâtre du massacre d’une cinquantaine de personnes, essentiellement des résistants.
Depuis 2015, la Province de Hainaut et la Ville de Charleroi sont associées pour mettre en évidence ce site d’exception, où l’on peut encore voir le cachot et le poteau d’exécution. Avec l’aide de deux Maisons de Jeunes de la région, les fenêtres et la façade ont été couvertes de fresques colorées sur le thème de la résistance, tandis que les graffs – véritables œuvres de street art - s’étendent sur les murs intérieurs. Une stèle et des panneaux issus de l’exposition "Résistance en Europe" du War Heritage Institute sont venus compléter ce qui est presque devenu un musée à ciel ouvert. Le site est ouvert sur demande aux groupes scolaires ou autres.
La visite peut s’enrichir par la rando de la mémoire, une boucle de 6,5 km qui se dirige vers le centre de Charleroi, où une bataille singulière et surprenante a eu lieu entre la résistance locale et les nazis qui occupaient encore la ville, juste avant l’arrivée des Alliés pour la libérer le 4 septembre 1944. La balade met en lumière une quinzaine de points d’intérêts liés à cette bataille et à la Seconde Guerre d’une manière générale.

064/43 23 50