Une femme de couleur cheveux longs et tressés, attachés à l'arrière st assise et regarde l'objectif de biais. La main gauche supporte légèrement le menton tandis que la droite pose sur le ventre et vient rejoindre sa soeur jumelle. Tout se passe dans le r

Exposition photos "Blessures de Femmes : témoignages poignants à visages ouverts" - à Soignies

  • 01 Décembre 2020 > 15 Janvier 2021

Soignies

Où: Square Bordet (face à la gare) & Place Van Zeeland (face à l’Espace culturel Victor Jara)

Photographiées en noir et blanc, des femmes disent ce qu’elles ont subi : mutilations, agressions sexuelles, violences conjugales, inceste… A visage découvert, elles racontent leurs histoires qui sont autant de témoignages coup de poing pour prendre la mesure des violences conjugales. « Blessures de femmes » est une œuvre d’images et de paroles, un projet artistique porté par l’association française « Libre Vue » qui lutte contre toutes formes de violence par l’art photographique. Ce travail trouve son origine après le décès de Marie Trintignant qui était l’amie de la photographe et réalisatrice Catherine Cabrol, une mort dont la forme et les conditions lui ont été insupportables. Elle a voulu agir par le biais de la photographie et du recueil de témoignages terribles et hallucinants pour apporter du soutien et du respect à toutes les femmes blessées, pour leur rendre la dignité et pour prouver que la honte et la peur ne les empêchent plus de se montrer.

Photographe professionnelle indépendante, Catherine Cabrol a travaillé pour plusieurs agences photographiques et de presse. Elle a parcouru la planète pour faire le portrait de sportifs, de personnalités, d’architectes, de réalisateurs. En tant que scénariste, elle a notamment travaillé avec Sandrine Bonnaire ce qui a valu à cette dernière le prix FIPRESCI du Festival de Cannes. Pour son engagement dans l’association « Libre Vue », la photographe a été décorée de la Légion d’honneur en 2017.

Après avoir été reçue unanimement par la presse française et présentée au Parlement européen, l’exposition « Blessures de femmes » sera dévoilée pour la première fois en Belgique, à Soignies.

Elle sera visible deux mois durant dans l’espace public ( face à la gare et à l’Espace culturel Victor Jara ) pour qu’elle puisse être vue de tous et pour ouvrir les yeux et les esprits sur l’inacceptable..

067/347.126