Un immense panneau rectangulaire avec un slogan pour une meilleure vie écrit en anglais et le logo de l'Europe. 7 salopettes vertes pendues sur ce panneau et en dessous, des bottes noires. Devant ce panneau, des tables rectangulaires et des bacs à

Exposition "Perftoran" de Petr Davydtchenko - à Charleroi

  • 20 Avril 2021 > 23 Mai 2021

Charleroi

Où: Boulevard Solvay, 22

Quel rôle peut jouer un artiste lors d’une pandémie ? L'artiste a imaginé une installation issue d’une recherche utopique qui découle de cela. Petr Davydtchenko (1986) est né à Arzamas-16, une ville militaire fermée de Russie. Il a grandi à Saint-Pétersbourg où il a découvert la violence des groupes d'extrême droite, avant de prendre la direction de l'Europe, où il a développé une pratique artistique radicale. Il a notamment vécu deux ans en se nourrissant exclusivement de fruits et légumes glanés et de dépouilles d'animaux tués sur les routes. Ce mode de vie était pour lui un acte de résistance à l'économie de l'excès, une alternative utopique à la surproduction industrielle. Une partie de ce travail avait été présentée au BPS22, lors de l'exposition collective Us or Chao.

Le Perftoran est un sang synthétique mis au point en URSS, à la fin des années 70, interdit par les autorités soviétiques et finalement commercialisée par une société privée américaine, depuis les années 2000. C’est ce titre – et l’histoire symptomatique à laquelle il se réfère – qu’a choisi de donner, à son dernier projet, Petr Davydtchenko.

Lors du déclenchement de la pandémie de coronavirus, il s'est interrogé sur le rôle que pouvait jouer un artiste dans une telle situation. Il a alors décidé de consacrer toute son énergie et sa créativité à la recherche d'un vaccin contre la COVID. S'entourant de scientifiques, lisant de nombreux comptes-rendus médicaux, transformant l'espace d'exposition du Palazzo Lucarini Centro per l'Arte, à Trevi (Italie), en laboratoire médical, il s'est donné tout entier à cette nouvelle utopie ; promettant une diffusion gratuite de son éventuel vaccin. En assumant toutes les conséquences de sa quête, il a subi poursuites judiciaires pour exercice illégal de la médecine, pressions diverses, censures sur les réseaux sociaux, etc. C'est l'état actuel de cette recherche utopique qui est présenté au BPS22.

071/272.971