Un dessin sombre, en noir et blanc, d'un site minier

Expositio "Autistik" à Charleroi

  • 06 Novembre 2019 > 20 Novembre 2019

Charleroi

Où: Maison du Hainaut - Quai Arthur Rimbaud, 20

Apprivoiser la Technique pour approcher l’Imaginaire, c’est tout le travail que met en place, Sabine Londot, professeur d’Arts plastiques au sein de l’institut Médico-pédagogique René Thône de Marcinelle. Elie, Youri, Emma, Valentin, Huda, Aydin, Noah, Thomas, Quentin, Nadhir, Djemetata, Steve et Tony croisent leur individualité avec autonomie et empruntent le vaste sentier des arts. Ils nous cèdent la clé d’une matérialité qui nous permet l’accès plein, à une créativité langagière à travers une série d’expressions qu’ils inscrivent dans la poésie du visible.

Le coup d’oeil fort se trace dans les autoportraits photographiques, volontairement détournés en force vive et en détermination, qui s’allongent linéaux comme un paysage figuratif. Il y a aussi ces linogravures, détaillées comme une série éclectique d’agitations cabalistiques. C’est ce paysage de signes qui, aussi, entre en conversation soutenue avec les sites de nature sombre de Raymond Drygalski. On y retrouve la même solitude, le même cloître confiné, la retraite sans ornements, la vie, pensée dans un coin singulier… Dans le travail de Raymond Drygalski, le focus s’ajuste autour des rudes histoires du Laminoir du Ruau, vingt-cinq années de fonte en fusion, de poussière âcre, que sa mémoire collecte dans des gravures devenues symboliques de notre Pays Noir.

Organisées comme une série de noblesses sombres et précieuses elles entrent en lien franc avec les travaux des treize jeunes artistes singuliers. Les paysages dépeuplés de Raymond Drygalski entrent en affinité avec les décors figuratifs des artistes. 

Accès gratuit.

071/64.10.61