Fond noir, une personne, un homme emble-til porte un pantalon bleu, une veste trois quart jaune-ocre, une chemise bleu ciel, une casquette vert foncé et un masque sur le visage rouge foncé

Théâtre "Les mots perdus"

  • 24 Octobre 2017 > 27 Octobre 2017

Fleurus

Où: Ferme de Martinrou - Chaussée de Charleroi, 615

Inspiré du langage du célèbre prince de Motordu de Pef, ce spectacle est drôle, mais pas innocent et nous parle du pouvoir des mots.


Précepteur royal, ministres, courtisans manipulateurs et citoyens en proie à l’abus de pouvoir et la  puissance du langage, tous les ingrédients y sont pour camper ce drôle de royaume dirigé par un
enfant-roi atteint d’une drôle de maladie : «J'en ai barre! Serponne ne me poncrend... "J'aimerais broyager, faire le tour du ronde! Je prouverais peut-être un fays où les gants marleraient comme bois... Ou mocuniqueraient sans rots, comme les mourfis ! »


Bonheur des jeux de mots judicieusement teintés de questionnements sociétaux, voilà une saga qui nous mène d'un petit problème d'élocution à une grande révolution.


Si la pièce parle des mots, tout n'est pas dit par eux. Le langage théâtral mêle différentes écritures scéniques. Entre corps et verbe, son et image, le spectacle évolue dans un univers pictural coloré. Une fable légère aux résonnances graves, tout en couleurs et en contrepèteries.


Texte et mise en scène : François Kah
Interprétation : Natalia Dufraisse, Caroline Taillet, Amélie Lemonnier, François Kah
Création lumière et régie : Nicolas Marty et Vincent Tandonnet
Composition sonore et musicale : Jérémie Mosseray
Costumes : Natalia Fandinho, Charlotte Bernard et Jennifer Defays
Scénographie : Adrien Belin, Charlotte Bernard et Jean-Louis Gille

Ma. Je. Ve. 20h30 – Me. 19h30

071/81.63.32