Un des endroits de Tournai. Un bassin plein d'eau. Une fontaine à 6 jets. Des arbres très grands, des bâtiments clairs, au loin la cathédrale de Tournai. Le tout nimbé de lumière et de soleil.

Le Patrimoine arboré de Tournai

  • 29 Janvier 2018 > 30 Avril 2018

Tournai

Peu de villes peuvent s’enorgueillir de posséder comme Tournai autant d’espaces arborés. La plupart ont été créés suite au démantèlement des fortifications à la fin du 19e siècle.

Depuis quelques années, le service Espaces verts de la ville gère ces sites de façon raisonnée, de manière à reconstituer naturellement l’équilibre des arbres, êtres vivants. Le plus grand parc de la ville est celui dit de Marvis, face au centre commercial des Bastions. Vous y rencontrerez de nombreuses espèces telles que : un paulownia impérial (Paulownia tomentosa) absolument remarquable, un sophora du Japon (Sophora japonica), des marronniers sans marrons (Aesculus hippocastanum "Baumannii") qui ont l’avantage de ne pas abîmer votre voiture, un séquoia géant (Sequoiadendron giganteum Buchholz) de 440 cm de circonférence, des hêtres pleureurs (Fagus sylvatica "Pendula"), … le tout au pied de vestiges médiévaux du 13e siècle.

Vous trouverez des espaces verts tout au long des boulevards. Face à la gare, le parc Crombez, du nom d’un bourgmestre, se relève tout doucement de la tornade du 14 août 1999. Un tulipier de Virginie remarquable (Liriodendron tulipifera) et des féviers à trois épines (Gleditsia triacanthos "Sunburst") mais aussi un hêtre pourpre de 370 cm de circonférence (Fagus sylvatica "Atropurpurea") valent le détour. Au-delà, le parc de la tour Henri VIII comprend un robinier faux acacia (Robinia pseudoacacia "Frisia") au feuillage d’or. Face au palais de justice, le square Marie-Louise vous étonnera par son imposant ptérocaryer du Caucase (Pterocarya fraxinifolia Spach).

Le séminaire de Choiseul, l’école provinciale d’horticulture, le square Léopold, le square Rogier sont autant d’endroits où la végétation s’associe harmonieusement avec la très riche architecture de notre cité. Et il y en a tant d’autres.

A vous de les découvrir…