La devanture de la gare du Sud de Charleroi. L'entrée principale est plus élevée que le reste du bâtiment et se trouve au milieu d'un d'bâtiment en forme de U. Devant  des allées avec arbustes, des plantations, des promeneurs dans les allées. Une dominanc

Charleroi - Visites guidées - 2018

  • 24 Mars 2018 > 08 Juillet 2018

Charleroi

Où: Maison du Tourisme - Place Charles II, 20

LES BEAUX INTERIEURS DE CHARLEROI, samedi 24 mars 2018, 14-18 heures.
Entrez avec nous dans l’intimité des belles demeures privées du centre-ville. Les contingences d’horaire nous feront commencer par la maison du docteur Matot, petit bijou moderniste dû à Marcel Leborgne. Puis dans les entrelacs Art Nouveau de la Maison du docteur Bastin, œuvre précieuse de Guianotte, si elle peut encore nous être ouverte. Puis, ce sera ensuite la Maison Audent, le plus prestigieux hôtel de maître de Charleroi. Nous descendrons en Ville Basse pour pénétrer dans un luxueux appartement de la Résidence Albert, autre chef d’œuvre de Leborgne. Nous finirons par la Maison Regniers, dont le jardin d’hiver est à coup sûr le plus beau du Pays de Charleroi.
Nous vous attendons à 14 heures devant le n° 3 du boulevard Dewandre 6000 Charleroi. Si le quorum est déjà atteint, inscrivez-vous sur une liste d’attente.

LE QUARTIER DE LA VILLETTE, une belle ligne du temps de l’architecture de faubourg, du château Pastur à la maison personnelle de Jacques Depelsenaire, samedi 21 avril 2018, 14-18 heures.
En face de ce que furent les A.C.E.C., autour du Tir, lieu de mémoire, et du château de la famille de Paul Pastur, dans un quartier de faubourg « de derrière une gare", vous découvrirez des trésors d’architecture et un quartier de grande mixité architecturale, éclectique, Art Nouveau, Beaux-Arts, Art Déco, moderniste, Expo 58, contemporaine. Une découverte pour beaucoup, un étonnement pour tous.
Rendez-vous à 14 heures, rue Emile Rousseaux, près de la station Total de l’avenue Pastur, 6001 Charleroi (Marcinelle), derrière la gare de Charleroi Sud.

LE CAROLO BUS TOUR™ 2018 ! 22 avril 2018.
Le Carolo Bus Tour™, c’est une immersion en autocar de neuf heures dans Charleroi, à la rencontre de cette ville stupéfiante, imprévisible faite de lieux inattendus, si mal connue des Carolos eux-mêmes, celle dont certains croient pouvoir dire qu’il n’y a rien à y voir, que d’autres ont élue ville la plus moche du monde, que d’aucuns exhibent comme un agglomérat de quartiers sordides et glauques dont suinte la misère et sourd la délinquance, celle qui a fasciné le photographe US Dave Anderson, celle qui est un creuset de réflexion pour les urbanistes, paysagistes, sociologues, un lieu d’inspiration et d’expression pour artistes : une ville unique dont l’usine a pénétré les entrailles, une ville étonnamment verte, faite de parcs et de bois, de terrils et de fermes, de corons et de quartiers résidentiels, de châteaux fortifiés et de plaisance, de maisons bourgeoises, de grands bâtiments scolaires et publics, de lieux de culture classique et alternative, riche d’un patrimoine religieux millénaire, de vestiges industriels en péril ou réhabilités, de quartiers en profonde mutation. Et son Aéropole, où se termine ce périple passionnant à travers mille ans d’histoire des hommes et des techniques.
Charleroi comme vous ne l’avez jamais vue ni même imaginée. Telle qu’elle est.

UN SIECLE DE CITES SOCIALES A CHARLEROI, samedi 5 mai 2018,14-18 heures. NOUVEAU A Couillet: les cités Solvay, du Congo, de l’Amérique.
Ville industrielle, Charleroi et ses quartiers périphériques devaient accueillir une population ouvrière abondante en quête de logements. A l’image des cités-jardins nées en Angleterre et développées à Bruxelles dès la fin de la Grande Guerre, le principe de la création d’une société d’habitations à bon marché se fait jour à Couillet dès 1921. Cette année-là, le conseil communal charge l’architecte Adolphe Puissant d’aménager des quartiers d’habitations sociales sur de vastes espaces de sarts communaux. Durant un demi siècle, ces quartiers ne cesseront de s’étendre: ce sont les cités Solvay, du Congo, de l’Amérique que nous parcourrons à loisir, dans un décor étonnamment vallonné et verduré. Venez découvrir un haut lieu de Charleroi, capitale sociale de la Région wallonne.
Rendez-vous à 14 heures avenue de Philippeville, 474 6010 Charleroi (Couillet). En venant du Ring de Charleroi, sortie Porte de Philippeville puis suivre la N5 chaussée de Philippeville. Via le Périphérique R3 extérieur en venant de Courcelles vers Fleurus: sortie n° 8 Reims Philippeville, et remonter la chaussée de Philippeville jusqu’au n° 474 (en face de la boulangerie Schamp et de la pharmacie de la Cascade.

LA VILLE BASSE, de l’architecture “forteresse” aux immeubles contemporains, avec les chantiers 2018 et les projets 2020 en prime, samedi 26 mai 2018, 14-18 heures.
Nous vous ferons traverser trois siècles d'architecture Carolo, des bâtisses de la période "Forteresse" aux buildings contemporains, en passant par les immeubles éclectiques, Art Nouveau, Beaux-Arts, Art Déco, modernistes de la Ville Basse.
Nous serons accompagnés par l'architecte Jean Yernaux, dont les commentaires seront d'autant plus précieux qu'il fut un acteur important de l'évolution architecturale et urbanistique de Charleroi. Le témoignage de l'auteur de plusieurs bâtiments décrits vous sera donc livré en direct !
Rendez-vous à 14 heures devant la Maison Regniers, quai Arthur Rimbaud 25 à 6000 Charleroi.

AUGUSTE CADOR, architecte, urbaniste, bâtisseur, homme de culture carolo (1822-1904) : samedi 2 juin 2018, 14-18 heures.
Issu d’une vieille famille d’industriels Carolos, l’architecte Auguste Cador a joué un rôle déterminant dans l’évolution urbanistique de Charleroi au 19è s, au moment où la démolition des remparts allait permettre de donner à la ville sa physionomie actuelle. Et pourtant, Auguste Cador est une des personnalités les plus méconnues en bord de Sambre ! Aucune rue de Charleroi ne lui est encore dédiée à ce jour. Et jusqu’à la présentation toute récente du travail d’Anne-Catherine Bioul et Carine Gouvienne, aucune étude spécifique ne lui avait rendu l’hommage qu’il mérite.
Sur base d’une recherche aux archives, parmi les permis de bâtir de la ville de Charleroi, nous vous conduirons à la rencontre de cet homme de culture, architecte à la production abondante et de qualité. Membre fondateur, en 1863, de la Société Royale de Paléontologie et d’Archéologie de Charleroi, membre de la Commission des Monuments et Sites de Belgique, Cador est grand amateur de théâtre ; il s’en construit un, qui existe toujours, pleinement actif, l’EDEN.
Succédant à Kuypers au poste d’architecte communal, avec la mission de dresser les plans d’extension de la ville, il démissionne de sa fonction en 1873. Il entame alors une abondante production d’’immeubles privés dans le style architectural de la fin du 19è s., le courant éclectique. Sa fille Marie épouse Gustave Desgain, de la famille des verriers ; Auguste Cador lui construit une étonnante demeure néogothique à Dampremy, chaussée de Bruxelles, que nous visiterons.
Edifiés dans le style néogothique en 1878-1879, le collège des Jésuites, l’abattoir en bord de Sambre et le musée archéologique sont aujourd’hui détruits. Nous en verrons des documents au passage.
En 1882, il dessine un hôtel de maître de grand standing au boulevard Central (Devreux) pour l’avocat Paul François. Nous le visiterons. En 1883, sur fonds propres, il construit un théâtre, l’EDEN actuel. Ceux qui le souhaitent prendront une consommation dans la brasserie, qui date de 1895.
Rendez-vous à 14 heures, à l’angle du quai Verlaine et de la rue Jean Monet, devant la Nouvelle Gazette.

LA VILLE HAUTE, HAUT LIEU DE L’ART DECO et DU MODERNISME, samedi 16 juin 2018, 14-18 heures.
La démolition des pavillons de l’exposition internationale de Charleroi, l’incendie du boulevard Audent lors de la bataille de Charleroi d’août 1914 et la création de nouvelles voiries dans le quartier militaire ont donné l’occasion au centre-ville de s’étendre vers le nord et d’entrer de plain pied dans ce style qui mettait le béton et les formes nouvelles à l’honneur. Les grands architectes Carolos y ont dessiné leurs plus belles oeuvres: Depelsenaire, Leborgne, André, Machelidon, Coton, Marchal, Hosdain, Halloy y sont mis à l’honneur à chaque coin de rue.
Départ à 14 heures, devant I’ancien hôtel de police, 14 boulevard Mayence 6000 Charleroi (R9 sortie Neuville).

LE CAROLO BIKE TOUR 2018, dimanche 8 juillet 2018, 10 – 17 heures.
Le Carolo Bike Tour, c’est une promenade à vélo de 7 heures dans Charleroi, avec une pause d’une heure pour le repas de midi pris au buffet de l’ancienne gare de Gilly Sart-Allet, modèle carolo d’économie et de réinsertion sociales réussies.
Si l’équipe est déjà complète, n’hésitez pas à vous inscrire sur la liste d’attente, en vue du départ suivant.
Charleroi, carrefour de voies navigables et de chemins de fer. Aujourd’hui, carrefour de RAVEL. Une ville unique au monde, dont l’usine a pénétré les entrailles. Une ville faite de parcs et de bois, de terrils et de fermes, de corons et de quartiers résidentiels, de châteaux fortifiés ou de plaisance, de maisons bourgeoises et ouvrières, riche d’un patrimoine religieux millénaire, de vestiges industriels en péril ou réhabilités, de quartiers en profonde mutation. Sur votre propre vélo ou sur un vélo de location, nous parcourrons la ville sur les pistes cyclables, les espaces partagés et les voies lentes du RAVEL, à travers mille ans d’histoire des hommes et des techniques. Charleroi comme vous ne l’avez jamais vue ni même imaginée. Telle qu’elle est.
Conduit par un cyclo-guide septuagénaire, historien de formation et sans assistance électrique, le Carolo Bike Tour n’est pas une épreuve sportive mais l’occasion de découvrir l’envers du décor carolo, sur deux roues, en toute sécurité.
Il est impératif de vous inscrire auprès de la Maison du Tourisme car le nombre de participants est limité.
N’oubliez pas de préciser, en réservant, si vous souhaitez louer un vélo chez Pointvelo Charleroi Sud (à la gare du sud, le point de départ) et si vous prenez un repas chaud (pâtes) à midi.
Le tarif de location d’un vélo normal homme ou dame est de 3 € pour une demi-journée (10-17h30) avec une caution de 50 €.
Le tarif de location d’un vélo électrique homme ou dame est de 10 € pour une demi-journée (10-17h30) avec une caution de 100 €.
Le départ a lieu à 10 heures précises, square des Martyrs du 18 Juin, devant la Gare du Sud.

N’oubliez pas que votre participation implique votre inscription préalable auprès de la Maison du Tourisme de Charleroi

071/86.14.14